Que retenir du passage de Sylvinho à l’OL ?

Le 28 mai 2019. C’est la date de l’arrivée de Sylvinho. Cette arrivée à été vécue par les supporters lyonnais comme un pas en avant. En effet, après plus de 3 années sous Bruno Genesio, 3 années où l’ex entraîneur de L’OL avait subit énormément de critiques de la part des supporters, une page se tournait. L’arrivée de l’ancienne légende du club Juninho, en tant que directeur sportif, combinée à l’arrivée d’un coach étranger, choisit par Juninho, laissait présager un avenir radieux à l’OL.

Et malgré une pré-saison qui ne répondait pas forcément aux attentes des supporters lyonnais, l’espoir étant tout de même permis.
Le début du championnat laissait même place à l’euphorie et aux rêves. Deux victoires lors des deux premiers matchs. Deux victoires face à Monaco pour débuter (0/3), puis face à Angers (6/0).deux victoires où nous avions eu une efficacité redoutable devant les buts adverses, tout en gardant une base défensive solide. Les supporters lyonnais se mettaient donc à rêver de titre.

Oui mais voilà, comme on le sait, dans le football, ça va très vite. Et lors de la troisième journée, l’OL se déplaçait à Montpellier afin de conserver cette place de leader de Ligue 1. À la fin du match, le coach brésilien vivait sa première défaite en tant que coach principal d’une équipe (1/0). Et cette défaite à été capitale dans l’avenir de Sylvinho.

Voulant réagir au plus vite après cette défaite il compose un nouveau onze, une nouvelle tactique. L’OL reçoit alors Bordeaux. Et l’OL cale une nouvelle fois. Match nul. Pas de quoi s’alarmer pensaient les supporters lyonnais, c’est le début de saison. Oui mais voilà, depuis l’OL n’a gagné aucun match en championnat. Pire. On a même perdu le derby. Et malgré un bon début en Champions League, du moins au point de vue comptable, avec 4 points pris sur 6 possibles et une deuxième place, c’était la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Le 6 octobre 2019 , après cette défaite face à l’ennemi juré, Juninho et Aulas se présentent furieux devant la presse. Les choses n’ont pas traînés. C’était le moment. Les dirigeants lyonnais ont profités que ce soit la trêve internationale pour changer. Sylvinho est remercié et le choix du nouveau coach est rendu officiel quelques jours avant la reprise du championnat :Rudi Garcia.

Ceci étant, tout n’est pas à jeté dans cette première expérience du coach brésilien. Il n’a pas forcément eu les résultats escomptés certes, mais on a pu voir une assise défensive retrouvé. Malheureusement pour lui, à l’OL, les résultats doivent être rapides, il n’a donc pas pu apporter tout ce qu’il aurait pu.

Ceci étant, l’ancien international brésilien a quitter le navire avec classe. En effet, il a quitté l’OL en faisant une séparation « à l’amiable » avec les dirigeants lyonnais. Lui et son collègue qu’il avait amené dans ses bagages (Lazaro) sont répartis avec « seulement » 1 million d’indemnités de licenciement. Bien moins que ce qu’ils auraient pu toucher.

Pour finir nous lui souhaitons de retrouver un poste et un projet qui lui convient. Nous n’avons aucun doute sur le fait qu’il puisse devenir un bon, voir très bon coach.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com